le pat

exemple 1
exemple 2

Un joueur n’a pas le droit de mettre son roi en échec. Un joueur est pat lorsque c’est à son tour de jouer, qu’il n’est pas en échec et que le seul coup possible consisterait à mettre son roi en échec. Dans ce cas, la partie est nulle.

Dans les 2 exemples ci-dessus, c’est aux Noirs de jouer et ils ne peuvent pas jouer. La partie est nulle alors que les Blancs disposent d’un très net avantage matériel.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s