la notation algébrique a tardé à s’imposer

La notation algébrique est un système de description des coups joués aux échecs qui a été présenté la première fois en 1737 par Philippe Stamma dans un Essai sur le jeu des échecs, et repris dans son livre Le Noble Jeu des Échecs. Mais ces œuvres sont restées plus ou moins dans l’ombre à la suite de sa défaite face à Philidor, dont le célèbre manuel L’Analyse du Jeu des Échecs, utilisait une forme littérale.

La notation algébrique a donc mis longtemps à s’imposer, avant de devenir – de nos jours – la notation officielle de la Fédération internationale des échecs. La notation descriptive est restée dominante jusque dans les années 1970, notamment dans les pays anglophones et hispanophones.

source Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s