Il faut éviter les excès de lenteur

Il importe de prendre l’habitude de jouer avec un peu de vivacité ce qui n’implique pas la précipitation.

Comme le souligne Xavier Tartakover dans son excellent livre « Bréviaire des échecs » (collection le livre de poche) évitez les excès de lenteur qui modifient le caractère de la partie et impatientent l’adversaire.

Une partie amicale hors compétition doit durer une heure maximum soir une demi-heure de réflexion par joueur ce qui correspond à 1 minute de réflexion par coup.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s