la romancière Delarue-Mardrus participa au championnat de France d’échecs féminin de 1927

Lucie Delarue-Mardrus (1874-1945) était une romancière et féministe, plutôt célèbre à l’époque, qui se passionna pour les échecs.

A la suite du championnat féminin de 1927, elle publia un texte savoureux en première page du journal L’Intransigeant, où elle souligne la domination de la Dame sur l’échiquier: « Certes, si les échecs, tel qu’on les pratique actuellement n’existaient pas, le féminisme les eût inventés ».

Liens

article WordPress du 10 09 2020 de Lisa Pascaretti

Lucie Delarue-Mardrus sur Wikipédia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s