quelques précisions concernant la pendule d’échecs

La pendule d’échecs est un boîtier juxtaposant deux horloges identiques, mécaniques ou électroniques, commandées par deux boutons reliés par une bascule. Elle est toujours utilisée dans les compétitions homologuées par la FIDE. Après avoir joué son coup, le joueur au trait appuie (avec la main qui a déplacé la pièce) sur le bouton de l’horloge situé de son côté. Cela stoppe son horloge, relève le bouton de son adversaire et remet en marche l’horloge de celui-ci.

Dans le cas d’une pendule mécanique, le cadran de chaque horloge est équipé d’un drapeau, petite pièce de plastique ou de métal libre mobile autour d’un axe placé à la gauche du nombre 12. Ce drapeau est progressivement soulevé lorsque l’aiguille des minutes approche du 12 de l’horloge, puis retombe brusquement lorsqu’elle l’atteint précisément. Si la chute du drapeau se produit avant que le joueur ait effectué le nombre de coups exigé par la cadence en vigueur, celui-ci perd immédiatement la partie, sauf si l’adversaire dispose d’un matériel insuffisant pour mater, auquel cas la partie se conclut par une nulle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s