adapter son temps de réflexion avant de jouer est essentiel

Les joueurs d’échecs doivent apprendre à gérer le temps dont ils disposent pour mener une partie afin de ne pas tomber à la pendule, c’est à dire de ne pas perdre la partie pour avoir consommé tout le temps alloué avant la fin des hostilités.

Cette adaptation, bien entendu, doit prendre en compte le temps global disponible en début de partie et par la suite.

Mais il faut prendre en compte également avant chaque demi coup la difficulté de la situation devant laquelle on se trouve et le cas échéant les avantages potentiels qu’il est possible éventuellement d’en tirer. Elaborer un plan d’action stratégique qui « tienne la route » prend du temps ….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s