le pion, une pièce petite mais costaude

réédition enrichie

En début de partie, chacun des 2 camps dispose d’une ligne de 8 pions (les pions blancs sont positionnés sur la rangée 2 et les pions noirs sur la rangée 7).

Le pion avance vers l’avant sur sa colonne d’une case à la fois et ne peut pas reculer à l’inverse de toutes les autres pièces du jeu. Le pion peut avancer de deux cases lorsqu’il quitte sa case initiale et seulement à cette occasion.

Le pion a d’autres particularités dont celle de ne pas prendre en fonction de sa marche mais en diagonale devant lui sur les colonnes voisines. C’est la seule pièce du jeu qui ne prenne pas en fonction de sa marche.

Le pion ne peut plus avancer lorsqu’il parvient sur la rangée la plus éloignée de sa rangée de départ et bénéficie d’une promotion. Il est remplacé par une dame, une tour, un fou ou un cavalier de la même couleur. Le choix de la pièce revient au joueur détenteur du pion.

Concernant le pion voir les catégories pion et structures de pions, prise en passant et promotion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s