adouber une pièce

Adouber une pièce consiste à repositionner convenablement une pièce de son camp sur sa case. On adoube une pièce de son camp quand on a le trait et on annonce avant de prendre la pièce en main « j’adoube ». Si cette annonce n’a pas été faite, la pièce touchée doit normalement être jouée. On ne peut […]

Abandon

L’abandon consiste à reconnaître la victoire de l’adversaire sans attendre la fin de la partie. L’usage veut qu’on abandonne lorsqu’il est évident que la partie est perdue, qu’il n’y a plus rien à faire. Par contre, il convient de poursuivre la partie engagée si vous pensez pouvoir, par exemple, réaliser un pat ou un échec […]

A tempo

Se dit d’un coup qui est joué immédiatement après un coup adverse, sans aucun délai de réflexion. Les joueurs sont amenés assez souvent à jouer a tempo en fin de partie notamment lorsque le temps pourrait faire défaut et qu’ils pourraient courir le risque de tomber à la pendule.

la stratégie est un art qui se travaille

réédition enrichie La stratégie consiste à élaborer et à mettre en place un plan d’action qui concerne tout le jeu ou un secteur du jeu. La stratégie doit prendre notamment en compte les faiblesses du camp adverse pouvant être exploitées avantageusement. La stratégie n’est pas figée et doit, le cas échéant, être modulée en fonction […]

le pion, une pièce petite mais costaude

réédition enrichie En début de partie, chacun des 2 camps dispose d’une ligne de 8 pions (les pions blancs sont positionnés sur la rangée 2 et les pions noirs sur la rangée 7). Le pion avance vers l’avant sur sa colonne d’une case à la fois et ne peut pas reculer à l’inverse de toutes […]

la variante du blitz à quatre joueurs

Le blitz à quatre est une variante du jeu d’échecs aussi connue sous d’autres appellations comme double blitz (nom communément utilisé au Québec). Elle consiste à jouer en deux équipes de deux joueurs sur deux échiquiers, les équipiers ayant des couleurs alternées. Les règles habituelles du jeu sont appliquées, avec quelques particularités dont la particularité […]

la fondation de la théorie des échecs

Le prêtre espagnol Ruy Lopez de Segura a écrit le Libro de la invencion liberal y arte del juego del Axedrez (Livre de l’invention libérale et art du jeu d’échecs). Ce livre compte parmi les premiers manuels ayant fondé la théorie des échecs en Europe. Dans ce livre qui a été publié en 1561, Ruy Lopez […]

les 3 séquences de la partie

la défense française dont les coups constitutifs sont e4 e6 Une partie d’échecs comprend 3 phases: l’ouverture, le milieu de partie et la finale. Font exception, les parties dites miniatures qui se terminent rapidement suite à une grossière erreur du perdant ou suite à un excellent jeu du gagnant. Lors de l’ouverture les joueurs développent […]

les échecs dans le domaine éducatif

Les échecs représentent un support très efficace dans le domaine éducatif car ils permettent de solliciter le cerveau de nos jeunes de manière très soutenue et très diversifiée tout en s’amusant. Ils permettent notamment de travailler la concentration, le sens de l’observation et de l’analyse et la gestion du temps, c’est à dire quatre domaines […]

les variantes

On appelle variante un jeu ancien ou contemporain de stratégie combinatoire abstrait apparenté au jeu d’échecs. Parmi les parents anciens du jeu d’échecs aujourd’hui les plus connus on peut notamment citer le chaturanga indien. Le mot chaturanga est un terme militaire dont on trouve la trace dans des épopées antérieures à notre ère. Ce terme […]