un calcul de 100 à 300 millions de coups seconde

En mai 1997 a lieu le match revanche en six parties entre Deep Blue (parfois surnommé Deeper Blue à cette occasion) et Kasparov. Pour la première fois de l’histoire, le champion du monde dut s’incliner contre l’ordinateur, sur le score de 2½ à 3½ (+1 =3 -2). En 1997, Deep Blue pesait 1,4 tonne et mesurait 1,80 m. […]

une variante ancienne assez particulière

Les échecs cylindriques sont une variante du jeu d’échecs et une condition féerique du problème d’échecs, dans lesquelles certains bords de l’échiquier communiquent.Cette variante des échecs apparait dès 947 dans les écrits de l’historien Al Masû’dî comme l’une des six variantes possible du jeu.On distingue les échiquiers cylindriques verticaux (les colonnes a et h communiquent), […]

histoire du jeu d’échecs

Les échecs ou jeu d’échecs sont un jeu de société combinatoire abstrait pour deux joueurs. L’histoire du jeu d’échecs est longue de plus de quinze siècles. L’origine du jeu fait l’objet de plusieurs hypothèses. Le jeu, dans sa forme primitive, est né en Asie entre le troisième et le sixième siècle de notre ère. Le lieu précis est toujours discuté : Inde, Chine, ou Asie […]

le Palamède

Le Palamède est le nom qui a été donné à une publication mensuelle sur les échecs qui a paru de 1836 à 1847 à Paris. Son tirage a atteint parfois les 300 exemplaires. Sa rédaction y transcrivait avec le plus grand soin les meilleures parties qui avaient été disputées récemment. On doit ce tout premier […]

Ruy Lopez de Segura « le père de la théorie »

Ruy Lopez de Segura (1530 à Zafra près de Badajoz, Espagne – 1580, Espagne) était un des premiers grands joueurs d’échecs et un prêtre espagnol du 16ème siècle, confesseur du roi Philippe II d’Espagne. Surnommé « le père de la théorie », il est l’auteur d’un des premiers grands manuels de théorie et d’histoire du jeu d’échecs, le Libro de la invencion liberal y arte del juego del Axedrez qui contribuera grandement au […]

la notation algébrique a tardé à s’imposer

La notation algébrique est un système de description des coups joués aux échecs qui a été présenté la première fois en 1737 par Philippe Stamma dans un Essai sur le jeu des échecs, et repris dans son livre Le Noble Jeu des Échecs. Mais ces œuvres sont restées plus ou moins dans l’ombre à la suite de sa défaite […]

l’automate de Torres marque une étape majeure

Leonardo Torres (voir photo) inventa au début du XXe siècle le premier automate joueur d’échecs et créa ainsi le tout premier jeu électronique (bien qu’il fut électromécanique).  Cet automate jouait la finale Roi et tour contre roi seul contre un opposant humain. Un bras mécanique déplaçait les deux pièces de l’automate. La machine gagnait toujours.Leonardo Torres présenta […]

le championnat du monde d’échecs

Le championnat du monde d’échecs est une épreuve destinée à déterminer le champion du monde pour le jeu d’échecs. Ce championnat existe depuis 1886. L’actuel champion du monde est le Norvégien Magnus Carlsen qui a décroché le titre en 2013 en battant l’Indien Vishy Anand. Dans le contexte actuel, il est difficile de préciser quand […]

les Soviétiques dominent les échecs

réédition Le championnat du monde d’échecs de 1948 à la Haye puis à Moscou a pour but de désigner un nouveau champion du monde suite à la disparition du champion en titre, Alexandre Alekhine, en 1946. Mikhail Botvinnik remporte le tournoi face à quatre autres joueurs. Ce tournoi marque le transfert du contrôle du titre […]

Max Euwe s’impose en 1935

Le premier match entre Alexandre Alekhine (1892 1946) et Max Euwe (1901 1981) – photo ci-dessus – a lieu dans différentes villes néerlandaises d’octobre à décembre 1935. Max Euwe, qui a conservé son statut d’amateur, gagne à la surprise générale. La victoire n’est pas aisée car Euwe décroche le titre de champion du monde avec seulement un […]